Le désir de bronzer pour profiter de la saison la plus chaude de l’année fait que de nombreuses femmes ne prennent pas les précautions nécessaires lorsqu’elles exposent leur peau aux effets du soleil, provoquant des brûlures, des taches, une sécheresse et une desquamation. Les coups de soleil endommagent donc l’épiderme. Mais qu’est ce qu’on peut faire lorsque la peau pèle ? Découvrez tout dans cet article.

La prévention est le mot d’ordre en été

L’exposition au soleil pendant les journées les plus chaudes de l’été nécessite toujours des soins particuliers car les rayons ultraviolets pénètrent profondément dans la peau. Et ces rayons déclenchent plusieurs réactions néfastes pour la santé de la peau telles que le vieillissement prématuré, l’apparition de taches et la desquamation. Pour en savoir plus, rendez-vous sur focm.net. Pour éviter d’endommager les tissus, il est important de ne pas renoncer à la crème solaire qui doit être appliquée toutes les 2 heures ou à chaque plongeon dans la piscine ou la mer. Evitez aussi le soleil de 10h à 16h, et essayez de rester un peu à l’ombre aux heures de pointe en évitant les agressions excessives du soleil. L’utilisation de chapeaux, casquettes et lunettes de soleil est également essentielle pour passer la journée à la plage.

Prendre soin de la nourriture

Certains aliments contiennent la présence de caroténoïdes, des substances qui aident à protéger la peau contre les rayons ultraviolets en empêchant l’action des radicaux libres, qui peuvent provoquer des cancers de la peau et un vieillissement prématuré. Les caroténoïdes ont la capacité de se convertir en vitamine A dans le corps. La vitamine A est nécessaire pour maintenir l’intégrité et la fonction des cellules de la peau et des muqueuses. Il convient de dire que le nutriment agit dans la réparation de l’épithélium cutané. Le bêta-carotène est un caroténoïde important. Il aide la peau à être bronzée en stimulant la production de mélanine, le pigment responsable du teint doré de la peau. Le bêta-carotène se trouve dans les carottes, les courges, les betteraves, la papaye, la mangue, le brocoli et les épinards. Pour que l’action des caroténoïdes agisse, il est important d’inclure ce type d’aliments dans l’alimentation tout au long de l’année et pas seulement pendant les saisons les plus chaudes.