Le shampoing liquide, on en a tous à la maison pour le nettoyage des cheveux. Mais peu savent qu’il en existe une autre forme : le shampoing solide. A la différence du shampoing liquide, le shampoing solide ne s’obtient pas par le procédé chimique de saponification. Lisez dans cet article, les raisons pour passer des shampoings en bouteille aux shampoings solides et comment faire son shampoing solide maison.

Les raisons de passer aux shampoings solides

Le shampoing solide se présente comme du savon, dur et sec et ne semble pas pratique. Ne vous méprenez pas. Cliquez https://www.levillaret.fr/comment-utiliser-shampoing-solide/ pour savoir comment l’utiliser. Il présente plusieurs avantages. Issu des huiles végétales protectrices et des agents moussants extraits des plantes, le shampoing solide fortifie les fibres capillaires et favorise la production de sébum naturel pour des cheveux plus doux et forts. Tout aussi économique que pratique, le shampoing solide est beaucoup moins cher que le shampoing liquide et se range facilement n’importe où (trousse de toilette, valise…). Il est aussi hygiénique car ne contenant pas d’eau. C’est un antibactérien. L’adoption du shampoing solide est éco responsable. Plus d’emballage donc zéro déchet.

La fabrication de shampoing solide fait maison

Vous aurez besoin de moule, bol résistant à la chaleur, spatule et pilon. Quant aux ingrédients, 50g de SCI (tensioactif), 3g d’argile ou poudre d’orange, huile végétale de coco 10ml et 15g d’hydrolat de rose. A la phase de préparation, mettez dans le bol le SCI, les poudre et les huiles et chauffez-les au bain marie. Remuez sans cesse le mélange au feu (doux) jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse. A l’aide du pilon, écraser tout le mélange pour obtenir une pâte bien lisse. Retirez la pâte du bain marie, faites un trou au milieu et mettez les huiles essentielles. Ensuite laissez refroidir le mélange, pétrissez et remplissez les moules. Après 24h démoulez vos shampoings solides et laissez encore reposer quelques jours.