Les troubles Dys sont des troubles cognitifs durables, qui entraînent des difficultés d’apprentissage. Il en est ainsi de la dysorthographie, qui impacte beaucoup sur la vie de ceux qui en souffrent. Cependant, voici l’essentiel à savoir sur la dysorthographie.

C’est quoi la dysorthographie ?

La dysorthographie est un trouble cognitif qui est relié à l’apprentissage de l’orthographe. Vous pouvez lire ceci pour en savoir davantage.

La dysorthographie empêche les personnes atteintes d’assimiler proprement les règles d’orthographe. Elle peut se retrouver chez un enfant comme chez l’adulte, avec des conséquences presque similaires. En effet, il est très difficile de comprendre clairement les phrases écrites par une personne dysorthographique, à cause de la difficulté qu’elles rencontrent pour la distinction des mots.

En l’occurrence, les personnes atteintes de dysorthographie ont plus de mal à gérer les langues et les règles complexes de l’orthographe. Toutefois, la dysorthographie est souvent observée chez les personnes souffrantes de dyslexie. On peut surtout la détecter durant l’apprentissage à l’école, au niveau de la lecture et de l’écriture.

Quelles sont les conséquences de la dysorthographie et comment la soigner ?

Les personnes dysorthographiques rencontrent plusieurs problèmes au niveau de la scolarité. Chez les adultes principalement, ce trouble impacte lourdement sur leur vie professionnelle et sociale. Ces personnes ont peu de disponibilité cognitive pour comprendre un mot et le lire normalement. L’apprenant atteint de dysorthographie a alors du mal à traiter ses devoirs, et à réussir les contrôles et les examens. De même, il rencontre plus d’obstacles que ses camarades pour une dictée ou des activités nécessitant la contribution des règles d’orthographe.

Cependant, la première solution pour remédier à ce mal est de consulter un orthophoniste. Ce spécialiste est capable d’aider l’enfant sur le plan scolaire. Le plus souvent, la solution adaptée à ce trouble du langage écrit est une rééducation orthophonique. Si nécessaire, le spécialiste peut également rédiger l’enfant vers des professionnels qualifiés, selon la sévérité du trouble.

Toutefois, des dispositifs sont aussi mis en place pour un accompagnement spécial des enfants dysorthographiques. Enfin, les personnes atteintes de la dysorthographie sont suivies pour mieux surmonter les difficultés.